Quelques règles de la musculation

Tout programme de musculation doit être conçu à partir des lois de l'entraînement, afin d'assurer à la fois une adaptation positive et la prévention des blessures. Ces lois sont particulièrement importantes pour les jeunes athlètes ou les débutants en général. Elles garantissent qu'une bonne base est construite sur un entraînement plus spécifique dans les étapes ultérieures du développement sportif.

Loi numéro un : Développer la mobilité conjointe

Pour le développement simultané de la force et de la mobilité, la plupart des exercices de renforcement musculaire doivent être effectués en utilisant une amplitude de mouvement complète pour toutes les articulations principales. En particulier les chevilles, les genoux et les hanches. Une bonne mobilité articulaire prévient les entorses et les douleurs articulaires, ainsi que les blessures de surcharge. Il faut aller ici pour plus d'informations. En particulier, une attention particulière doit être portée à la mobilité de la cheville, à la flexion dorsale et plantaire, c'est-à-dire au rapprochement ou à l'éloignement de l'arrière du pied du tibia, par tous les sportifs, notamment les débutants. Ceux-ci devraient développer la flexibilité de la cheville dans la phase prépubère et pubertaire, de sorte qu'au cours de la période suivante, elle soit suffisante pour la maintenir.

Loi numéro deux : Renforcer les tendons et les ligaments

La force musculaire s'améliore plus rapidement que la force des tendons et des ligaments. Une utilisation incorrecte ou inappropriée du principe de spécificité ou le manque de planification à long terme conduit de nombreux entraîneurs et entraîneuses à négliger le renforcement des tendons et des ligaments, malgré le fait que la plupart des blessures musculaires surviennent, non pas dans le ventre du muscle, mais à la jonction myotendineuse. Les tendons et les ligaments, en revanche, doivent être renforcés par une adaptation anatomique adéquate, faute de quoi un entraînement intense pourrait causer des dommages. L'entraînement des tendons et des ligaments provoque une augmentation de leur diamètre, augmentant leur résistance à la tension et à la déchirure. Les ligaments qui sont constitués de filaments, de protéines, de collagène ont pour rôle important de relier les extrémités des os qui forment une articulation. Les fibres de collagène sont réparties sous différents angles pour résister aux augmentations de charge. La force d'un ligament dépend directement de sa section transversale.