Le choix de votre assurance mérite un minimum d’attention

Sur un lieu de vente ou en ligne, l'assurance est souscrite auprès d'une mutuelle, d'une banque ou d'un cabinet d'assurance (internet, téléphone, etc.). Il faut toujours être en mesure de juger de la portée de son engagement et de savoir s'il répond à ses besoins d'assurance. Différentes informations sont à prendre en compte lorsque vous voulez souscrire à une assurance, découvrons les dès à présent. 

Comment choisir la meilleure assurance ? 

Déterminez vos besoins en matière d'assurance, puis rassemblez les documents nécessaires. L’ensemble de ce qu’il faut savoir est collecté ici : visitez le site. Une copie du projet de contrat ou une notice d'information complète, ainsi qu'une proposition d'assurance comprenant des informations sur les prix et les garanties, doivent vous être envoyées par l'assureur. 

Les engagements contractuels et leurs limites sont énoncés dans ces documents. Prenez le temps de les examiner attentivement et de les comparer aux offres des autres assureurs que vous avez contactés. 

Comment procéder après s’être finalement décidé ? 

L'assureur vous enverra un exemplaire papier du contrat à signer ou vous informera, par exemple par e-mail, que vous devez signer votre contrat électroniquement. Il vous invitera alors à cliquer sur un lien qui vous mènera à une zone désignée où vous pourrez saisir vos informations et signer. 

Les conditions générales qui décrivent les lois régissant le contrat signé doivent être incluses dans l'accord. À noter qu'un simple accord verbal permet d'établir le contrat d'assurance lors d'une consultation téléphonique. Un simple oui lors d'une discussion vous engage comme une signature, alors attention ! 

Soyez franc et refusez catégoriquement. La CLCV œuvre pour faire évoluer les lois afin que seule sa signature manuscrite ou électronique engage le client et qu'il ne soit plus avantageux d'accepter un simple accord verbal. Mais lorsqu'il s'agit de changer les règles telles qu'elles existent actuellement, les assureurs et les courtiers sont très réticents.

Vous devrez fournir diverses informations en tant qu'assuré, notamment vos antécédents en matière d'assurance (compte du véhicule, etc.) et vos réponses au questionnaire qui vous a été remis. 

Ces informations vous permettront d'évaluer les risques et de déterminer le montant de la prime. Il est primordial de lire tous les documents que l'assureur communique avant et au moment de la souscription et de poser toutes les questions pertinentes, faites-le donc avant toute souscription.